Le verre trempé est cinq fois plus résistant qu'un verre ordinaire. Cette résistance est obtenue par des passages successives du verre dans l'eau - procédé de trempage qui compresse la surface du verre - pour le refroidir après l'avoir chauffer (jusqu'à 700°). En cas de casse, il se brise en petites « miettes » qui évitent ainsi les blessures.


Rubriques : Glossaire